L'Association des Responsables de Distribution Artistique se propose de définir et promouvoir le métier de Responsable de Distribution Artistique (ex "directeur de casting") en France. L'Association a également pour but de défendre et améliorer les conditions techniques, artistiques et déontologiques dans lesquelles ils exercent leur compétence, ainsi que de créer un lien entre les différents membres de la profession et leurs interlocuteurs privilégiés.
le bureau

Présidente: Nathalie Chéron

Vice-présidente: Elsa Pharaon

Secrétaire Généralt: David Bertrand

Trésorier: Laurent Couraud

Secrétaire Adjoint: Joana Delon

Trésorière Adjoint: Angélique Luisi

nos actions


En attendant que les nouvelles conventions collectives soient prorogées, merci aux différents syndicats de défendre le statut de cadre pour les directeurs de casting!


Rappel
- Acceptation et Solidarité:
Dans le meme esprit, la mention ARDA aux génériques, dans les dossiers de presse et parfois meme sur les affiches, semble bien acceptée par les productions. Si certains directeurs de production rechignent un peu, n'hésitez pas à nous le signaler. Quand ils voient d'autres exemples, ils capitulent. Continuons à le réclamer par contrat, car le sigle de notre association, outre le symbole, est un véritable signe de reconnaissance.
- La solidarité entre les RDA. Nous avons, à ce titre, évoqué de nombreux exemples où les collègues déjà pris proposent d'autres collègues. De même que quand on "reprend" un casting, on s'enquiert de ce qu'il est advenu du collègue précédent. Les productions se rendent compte aujourd'hui qu'il y a plus de communication entre nous. Par ailleurs, nous encourageons les collègues traversant une passe un peu difficile à nous le faire savoir. L'association existe aussi pour ça. Tachons de maintenir ce qui fait une de nos fiertés.

- Publicité : N'oubliez pas sur vos contrats de faire préciser: "...votre nom sera cité au générique de début, si tous les chefs de poste y figurent, suivi de la mention: " , A.R.D.A....". Les directeurs de Production que nous avons rencontré nous ont expliqué que cette décision appartient conjointement au metteur en scène et au producteur. Raison de plus pour faire valoir ce droit et cette place.

la charte

CHARTE DEONTOLOGIQUE DE L'A.R.D.A.

Préambule
Le métier de responsable de distribution artistique (RDA) est officiellement reconnu dans l’actuelle élaboration de la prochaine convention collective étendue sous la désignation de 1er Assistant à la Distribution Artistique. Celle-ci reconnaît également le rôle du RDA dans le développement du montage financier d’une œuvre à travers son activité de consultant auprès du réalisateur et des producteurs.
Les membres groupés au sein de l’Association des Responsables de Distribution Artistique (A.R.D.A.), adhèrent aux objectifs et moyens définis par la Charte et souscrivent à ses valeurs et son exigence éthique.


Définition de la distribution artistique
La distribution artistique consiste à recruter des comédiens pour une production cinématographique ou télévisuelle déterminée.
Le responsable de distribution artistique, salarié par le producteur, après lecture et analyse du scénario et échange de points de vue avec le réalisateur et/ou le producteur, établit une présélection, consulte les agences artistiques ou sollicitent d’autres ressources afin de proposer un choix de comédiens au metteur en scène et participe à la décision finale en collaboration ce dernier et/ou le producteur.
Est considéré comme responsable de distribution artistique toute personne dont la réputation professionnelle est reconnue par ses pairs, et/ou producteurs et réalisateurs et ayant eu en charge la responsabilité de la distribution artistique de trois œuvres dans l’année écoulée ou pouvant justifier d’une expérience d’assistant ou d’associé à la distribution artistique.

 

Principes éthiques
Le responsable de distribution artistique respecte les règles légales et les usages professionnels régissant son activité.
Le responsable de distribution artistique doit exercer sa profession avec dignité, conscience, probité et humanité, et se doit d'être vigilant quant au pouvoir que lui confère sa position en s’interdisant toute forme de discrimination.
La méconnaissance d’un seul de ces principes, règles et devoirs constitue une faute pouvant entraîner la radiation de l’A.R.D.A.

 

Confidentialité
Le responsable de distribution artistique est dépositaire des aspirations du réalisateur et/ou de son producteur.
Il prend les mesures nécessaires pour que soient préservées au regard de tiers les informations qui lui sont confiées par ces derniers.

 

Conflit d’intérêts
Le responsable de distribution artistique est uniquement guidé dans ses rapports avec les comédiens et/ou leurs agents par l’intérêt de la production.
Il ne peut, en conséquence, exercer par ailleurs la profession d’agent artistique ou de producteur.
Il ne peut être intéressé financièrement au contrat d'un acteur et ne pourra en aucun cas faire discuter ses conditions de travail par personne interposée.

 

Disponibilité
Le responsable de distribution artistique a à l’égard de la production un devoir de compétence et ne peut accepter plus de missions qu’il ne sait, en conscience, pouvoir mener à bien dans les délais requis.

 

Confraternité
Le responsable de distribution artistique s’interdit toute pratique conduisant à une concurrence déloyale à l’égard des autres responsables de distribution artistique.
Si, au regard de l’obligation de disponibilité rappelée ci-dessus, il est sollicité pour une mission qu’il ne sait pouvoir accepter, il informe – avec l’accord de la production considérée – ses collègues aptes à accepter ladite mission.

 

Succession
Le responsable de distribution artistique qui reçoit l’offre d’une mission doit vérifier si un ou plusieurs collègues ont été préalablement pressentis. En acceptant de succéder à un confrère, il devra, par solidarité, avant tout début d’activité, s’enquérir des sommes pouvant lui rester dues et du travail effectué.

Paris, décembre 2011
 

les liens