Actualités

Actualité Youna de Peretti: Deux long-métrages récompensés à Venise et Deauville. - Le Festival de Deauville et la Mostra de Venise ont rendu leur palmarès ce samedi 09 Septembre 2017 et récompensé au passage, quelques long-métrages ARDA dont deux dont le casting est signé Youna de Peretti.

Actualité Youna de Peretti: Deux long-métrages récompensés à Venise et Deauville.

Publié le 10/09/2017. Lu 402 fois.

Le Festival de Deauville et la Mostra de Venise ont rendu leur palmarès ce samedi 09 Septembre 2017 et récompensé au passage, quelques long-métrages ARDA dont deux dont le casting est signé Youna de Peretti.

Côté Mostra, la 74e édition a couronné d'un Lion d'or le film du réalisateur mexicain Guillermo del Toro, The Shape of Water.
 
Mais l'autre grand vainqueur de cette soirée est le réalisateur français Xavier Legrand (réalisateur du sidérant Avant que de tout perdre), qui a obtenu avec Jusqu'à la garde (Casting: Youna de Peretti), le Lion d'argent de la meilleure mise en scène et le Prix Luigi de Lorentiis - Lion du futur pour la première œuvre.
 
Autre film salué par plusieurs récompenses: Les Bienheureux (Casting: Juliette Denis), premier long-métrage de Sofia Djama, réalisatrice d'un précédent court-métrage Mollement un samedi. En lice dans la section Orizzonti (Horizons), qui récompense « les nouvelles tendances esthétiques et expressives », cette production franco-belge «  à l' ADN algérien » selon les propos de sa réalisatrice, avec Nadia Kaci et Sami Bouajila dans les rôles principaux, a reçu le Prix de la meilleure actrice pour sa jeune interprète Lyna Khoudri.
 
La cinéaste avait remporté deux récompenses dans le cadre de ce festival international : le Brian Award récompense un film qui défend les valeurs de respect des droits humains, de la démocratie, du pluralisme, de la liberté de penser, sans les distinctions habituelles fondées sur le genre ou l'orientation sexuelle ; et le Prix Lina Mangiacapre, du nom de la figure radicale du féminisme napolitain et italien, destiné à une œuvre qui change les représentations, et les images des femmes au cinéma.
 
Notons aussi que le Prix du meilleur court métrage a été décerné à Gros chagrin de la française Céline Devaux.
 
Côté Normandie, le jury du 43e Festival, présidé par Michel Hazanavicius, a décerné son Grand Prix à The Rider, film de la réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao.
 
Le Prix d'Ornano-Valenti, décerné chaque année à un premier film français, dans le but d'aider à sa reconnaissance, sa promotion et son exportation, est revenu à  Jeune femme (Casting: Youna de Peretti) de Léonor Serraille.
 
Ce film avait obtenu la Caméra d'Or à Cannes cette année.
 
Il bénéficiera d'une avant-première pendant le Festival du cinéma américain de Deauville et est sélectionné d'office au festival de film français à Los Angeles City of Lights, City of Angels (COLCOA). Il est Attribuée par un jury composé de journalistes anglophones et présidé par Jean-Guillaume d'Ornano.
 
 
Palmarès complet du 43e Festival de Deauville :


Grand Prix : The Rider de Chloé Zhao
Prix du Jury ex-æquo : Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein et A Ghost Story de David Lowery
Prix de la Révélation : A Ghost Story de David Lowery
Prix de la Critique : A Ghost Story de David Lowery
Prix du Public : Mary de Marc Webb
Prix d'Ornano-Valenti : Jeune femme de Léonor Serraille
 
 
Palmarès complet de la 74e édition de la Mostra de Venise : 


Lion d'Or du meilleur film: The Shape of Water du Mexicain Guillermo del Toro
Lion d'argent Grand Prix du Jury: Foxtrot de l'Israélien Samuel Maoz
Lion d'Argent de la meilleure mise en scène: Jusqu'à la garde du Français Xavier Legrand
Prix du meilleur scénario: Three Billboards outside Ebbing, Missouri du Britannique Martin McDonagh
Prix spécial du Jury: Sweet country de l'Australien Warwick Thornton
Coupe Volpi de la meilleure interprète féminine: la Britannique Charlotte Rampling pour Hannah de l'Italien Andrea Pallaoro
Coupe Volpi du meilleur interprète masculin: Kamel El Basha dans The insult du Libanais Ziad Doueiri
Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir: l'Américain Charlie Plummer dans Lean on Pete du Britannique Andrew Haigh
Prix Lion du futur pour une première oeuvre: Jusqu'à la garde du Français Xavier Legrand
Prix du meilleur film de la section Orizzonti: Nicco, 1988 de l'Italienne Susanna Nicchiarelli
Prix du meilleur réalisateur de la section Orizzonti: l'Iranien Vahid Jalilvand pour Bedoune Tarikh, Bedoune Emza

Profils mis à jour

Constance
Demontoy

07/08/2019 à 10h59

Valérie
Xaé

01/08/2019 à 14h51

Lan
Hoang Xuan (Soone)

16/07/2019 à 14h24

David
Bertrand

02/07/2019 à 01h07

Antoine
Carrard

01/07/2019 à 14h27

Les membres