Actualités

Charte déontologique de l'A.R.D.A. - Une association, c'est un groupe d'individus réunis autour des mêmes valeurs, intérêts et questionnements et exigences. Nous profitons de la mise en ligne de notre nouveau site internet pour rappeler à nos adhérents ce qui semble devoir nous définir et aux autres, la soumettre à lecture.

Charte déontologique de l'A.R.D.A.

Publié le 12/03/2018. Lu 340 fois.

Une association, c'est un groupe d'individus réunis autour des mêmes valeurs, intérêts et questionnements et exigences. Nous profitons de la mise en ligne de notre nouveau site internet pour rappeler à nos adhérents ce qui semble devoir nous définir et aux autres, la soumettre à lecture.

CHARTE DEONTOLOGIQUE DE L'A.R.D.A.

 

Préambule

 

Le métier de responsable de distribution artistique (RDA) est officiellement reconnu dans la convention collective étendue sous la désignation de 1er Assistant à la Distribution Artistique. Celle-ci reconnaît également le rôle du RDA dans le développement du montage financier d’une œuvre à travers son activité de consultant auprès du réalisateur et des producteurs.

 

Les membres groupés au sein de l’Association des Responsables de Distribution Artistique (A.R.D.A.), adhèrent aux objectifs et moyens définis par la Charte et souscrivent à ses valeurs et son exigence éthique.

 

 

Définition de la distribution artistique

 

La distribution artistique consiste à recruter des comédiens pour une production cinématographique ou télévisuelle déterminée.

 

Le responsable de distribution artistique, salarié par le producteur, après lecture et analyse du scénario et échange de points de vue avec le réalisateur et/ou le producteur, établit une présélection, consulte les agences artistiques ou sollicitent d’autres ressources afin de proposer un choix de comédiens au metteur en scène et participe à la décision finale en collaboration avec ce dernier et/ou le producteur.

 

Est considéré comme responsable de distribution artistique toute personne dont la réputation professionnelle est reconnue par ses pairs, et/ou producteurs et réalisateurs et ayant eu en charge la responsabilité de la distribution artistique de trois œuvres dans l’année écoulée ou pouvant justifier d’une expérience d’assistant ou d’associé à la distribution artistique.

 

 

Principes éthiques

 

Le responsable de distribution artistique respecte les règles légales et les usages professionnels régissant son activité.

 

Le responsable de distribution artistique doit exercer sa profession avec dignité, conscience, probité et humanité, et se doit d'être vigilant quant au pouvoir que lui confère sa position en s’interdisant toute forme de discrimination.

 

Il est important d’avoir conscience que la recherche de comédien(ne)s via des réseaux (Sociaux, d’Agents…) comporte des règles sociales, la discrimination à l’embauche en est une.

 

Lors d’un casting, un(e) comédien(ne)ne doit pas être dans l’obligation de se déshabiller en partie ou totalement, exception faite d’un accord entre les parties et sous réserve de la présence d’une tierce personne connue des 2 parties.

 

Les membres de l’ARDA doivent être vigilants quant au pouvoir que confère notre métier. Par conséquent, il ne saurait être toléré ni ambiguïté ou pression psychologique ou physique de la part de l'un(e) d'entre nous.

 

Les acteurs ont la responsabilité d’arriver à l’heure, d’être préparés, ou de prévenir lors d’une annulation de rendez-vous, les directeurs de casting, et leurs assistants ont pour leur part la responsabilité de faire en sorte que les comédiens aient la possibilité de donner le meilleur d’eux-mêmes, tant en termes de temps de préparation, que d’accueil.

 

Les acteurs, et agents, devront être informés dans les meilleurs délais lorsqu’un (e) candidat (e) n’est pas retenu € suite à des essais.

 

La méconnaissance d’un seul de ces principes, règles et devoirs constitue une faute pouvant entraîner la radiation de l’A.R.D.A.

 

Confidentialité

 

Le responsable de distribution artistique est dépositaire des aspirations du réalisateur et/ou de son producteur.

Il prend les mesures nécessaires pour que soient préservées au regard de tiers les informations qui lui sont confiées par ces derniers.

Les essais sont des moments privés de travail entre un directeur de casting et un comédien, ils sont donc inutilisables sans un accord écrit du comédien.

 

 

Conflit d’intérêts

 

Le responsable de distribution artistique est uniquement guidé dans ses rapports avec les comédiens et/ou leurs agents par l’intérêt de la production.

Il ne peut, en conséquence, exercer par ailleurs la profession d’agent artistique.

Il ne peut être intéressé financièrement au contrat d'un acteur.

 

 

Disponibilité

 

Le responsable de distribution artistique a à l’égard de la production un devoir de compétence et ne peut accepter plus de missions qu’il ne sait, en conscience, pouvoir mener à bien dans les délais requis.

 

 

Confraternité

 

Le responsable de distribution artistique s’interdit toute pratique conduisant à une concurrence déloyale à l’égard des autres responsables de distribution artistique.

 

Si, au regard de l’obligation de disponibilité rappelée ci-dessus, il est sollicité pour une mission qu’il sait ne pouvoir accepter, il informe – avec l’accord de la production considérée – ses collègues aptes à accepter ladite mission.

 

 

Succession

 

Le responsable de distribution artistique qui reçoit l’offre d’une mission doit vérifier si un ou plusieurs collègues ont été préalablement pressentis. En acceptant de succéder à un confrère, il devra, par solidarité, avant tout début d’activité, s’enquérir des sommes pouvant lui rester dues et du travail effectué.

                                         

 

Paris, décembre 2017

Profils mis à jour

Valérie
Xaé

19/11/2018 à 12h36

Lan
Hoang Xuan (Soone)

19/11/2018 à 09h25

Pascale
Beraud

15/11/2018 à 14h46

Christelle
Dufour

13/11/2018 à 11h10

Emmanuelle
Prévost

10/11/2018 à 02h18

Les membres