Actualités

Jeunes espoirs et seconds rôles à Moulins pour le Festival Jean Carmet - Début du Festival Jean Carmet, qui donnera une fois de plus, la part belle aux seconds rôles et jeunes espoirs du cinéma francophone pour sa 25ème édition, du 09 au 15 Octobre 2019 à Moulins.

Jeunes espoirs et seconds rôles à Moulins pour le Festival Jean Carmet

Publié le 10/10/2019. Lu 95 fois.

Début du Festival Jean Carmet, qui donnera une fois de plus, la part belle aux seconds rôles et jeunes espoirs du cinéma francophone pour sa 25ème édition, du 09 au 15 Octobre 2019 à Moulins.

Cette 25ème édition s'est ouverte, ce Mercredi, avec la projection en avant-première, de "La Belle époque" de Nicolas Bedos (Casting: Emmanuelle Prévost) et se clôturera, après la traditionnelle remise des Prix, par la projection de "Gloria Mundi" de Robert Guédiguian, pour lequel Ariane Ascaride a reçu le Prix d'interprétation à Venise, cette année.

 

Pour son quart de siècle d'existence, le festival s'offre une affiche aussi émouvante que symbolique, avec les frères Swann Arlaud et Tobias Nuytten, tous deux liés à Jean Carmet par leur maman, Tatiana Vialle, ex-présidente de l'ARDA, qui a sorti un livre cette année "Belle fille" dans lequel elle relate comment est entré dans sa vie, ce beau-père, encore inconnu et qui prête son nom aujourd'hui à ce beau Festival.

 

Le Festival Jean Carmet donne lieu à 3 compétitions: 15 comédiennes et 11 comédiens qui officient au sein de 8 long-métrages sont éligibles pour le Prix du Second Rôle.

 

24 comédien.ne.s au casting d'une quinzaine de court-métrages en tout, sont nommé.e.s pour le Prix du Jeune Espoir.

 

Enfin, un Prix des Détenus récompensera un court-métrage parmi une sélection de 8 films.

 

Rappelons que le Festival est un des premiers, à avoir invité un.e directeur.trice de casting à prendre part aux délibérations dans l'un des Jurys. Cette année Tatiana Vialle siège au Jury Jeune Espoir, comme c'était le cas pour Laure Cochener, il y a deux ans.

 

Enfin, le festival décernera par l'intermédiaire de son Jury Festivals Connexion (composé de professionnels du Cinéma de la Région Auvergne-Rhône-Alpes), un Prix à un.e directeur.trice de casting pour l'ensemble de la distribution artistique d'un des films en compétition. Nous retrouvons donc parmi les nommé.e.s:

 

- Elsa Pharaon (Arda) et David Bertrand (Arda) pour "Les Éblouis" de Sarah Suco,

- Martin Rougier (Arda) pour "L'État Sauvage" de David perrault,

- Brigitte Moidon pour "La Fille au Bracelet" de Stéphane Demoustier

- Aurélie Guichard (Arda) pour "Perdrix" d'Erwan Le Duc,

- Stéphanie Doncker (Arda) pour "Revenir" de jessica Palud,

- Constance Demontoy (Arda) pour "Rêves de jeunesse" d'Alain Raoust,

- Antoinette Boulat pour "Sympathie pour le diable" de Guillaume de Fontenay

 

C'est peu de dire que l'Arda et le Festival Jean Carmet, vont main dans la main, dans le même sens: la découverte de nouveaux talents et la distribution d'acteurs plus confirmés dans des registres, autant que faire se peut, inédits.

Que cette édition confirme la bonne santé de ce Festival singulier et couronne son quart de siècle d'existence avec tout le succès espéré par ses organisateurs.

 

 

Profils mis à jour

Youna
de Peretti

21/10/2019 à 17h35

Hélène
ZADOUNAÏSKY

21/10/2019 à 16h13

Nathalie
CHERON

20/10/2019 à 09h06

Constance
Demontoy

18/10/2019 à 15h18

Emmanuelle
Prévost

12/10/2019 à 10h57

Les membres